CV partiel — Aurore Turbiau

Aurore Turbiau

Portrait stylisé par Newenn TurbiauContact mail : aurore.turbiau [at] zaclys.net

Statut actuel : docteure en littérature comparée ; ATER en littérature française et études de genre (Université Lyon 2 Lumière, Passages). Membre attachée du CRIT à l’Université de Bourgogne Franche-Comté.

Thèmes de recherche :

  • Théories de l’engagement littéraire, histoire et théorie de la littérature.
  • Théories de l’utopie.
  • Littérature féministe, littérature des femmes.
  • Histoire du féminisme, du lesbianisme et du queer.
  • Renouveaux critiques et théoriques des années 1970.

 

Thèse

Pensées et pratiques féministes de l’engagement littéraire (1969-1985, France-Québec) (disponible intégralement en ligne)

Sous la direction d’Anne Tomiche (Sorbonne Université).

Cette thèse prend pour objet d’examiner, à l’aune de la notion d’engagement littéraire, les pensées et pratiques politiques de la littérature que mettent en œuvre les écrivaines de la cause des femmes, en France et au Québec, entre 1969 et 1985. Elle s’intéresse à un vaste corpus d’autrices parmi lesquelles l’étude privilégie, au Québec, Nicole Brossard, France Théoret, Louky Bersianik et Madeleine Gagnon, et en France Monique Wittig, Hélène Cixous, Françoise d’Eaubonne et Christiane Rochefort. En héritières de théories qui les précèdent et les accompagnent ces écrivaines réactivent la dimension d’abord éthique et critique de l’engagement, s’opposant au principe autoritaire des écritures « à thèse ». Elles renouvellent de diverses manières la notion de situation, centrale dans la pensée de Jean-Paul Sartre autant que dans celle de Simone de Beauvoir, et forgent un certain nombre de concepts placés au croisement du politique, de l’épistémologique et du poétique – en reproblématisant notamment les notions de sujet, d’action et de  reconnaissance, d’histoire, concepts-clés de l’engagement littéraire canonique. Interrogeant l’identité « femme » qui décrit leur position dans l’espace social et littéraire, ces écrivaines élaborent aussi depuis leur point de vue spécifique le concept de « genre ». Elles déploient et réorientent les oppositions articulées à leur époque entre engagement et avant-gardes, les disqualifient souvent, les pensent en fonction  d’imaginaires utopistes mi-pragmatiques mi-idéalistes ; elles interrogent la place que peuvent occuper la violence et l’insolence dans des politiques littéraires inédites, dont les esthétiques de rupture sont aussi largement des projets de fondation et de lien noué entre femmes – par là, elles scrutent aussi la dimension de leurs œuvres que l’on dit parfois « illisible » et contestent ce reproche, le renversant en gage de dialogue avec l’histoire littéraire de la modernité.

This thesis aims to examine, in the light of the notion of literary engagement, the political thoughts and practices of literature put into play by writers of the women’s liberation movement in France and Quebec between 1969 and 1985. It focuses on a vast corpus of women writers, including Nicole Brossard, France Théoret, Louky Bersianik, and Madeleine Gagnon in Quebec, and Monique Wittig, Hélène Cixous, Françoise d’Eaubonne and Christiane Rochefort in France. As heirs to the existentialist theories that preceded and accompanied them, these writers reenvision the primarily ethical and critical dimension of literary engagement, opposing the authoritarian principle of “roman à thèse” writing. In various ways, they renew the notion of “situation”, central to the thought of Jean-Paul Sartre as much as Simone de Beauvoir, and forge several concepts at the crossroads of the political, the epistemological, and the poetic – in particular by re-problematizing the notions of subject, action and recognition, and history, key concepts in canonical literary engagement. Questioning the identity of “woman” that describes their position in the social and literary space, these writers also create and elaborate on the concept of “gender” from their specific point of view. They deploy and reorient the oppositions articulated at the time between literary engagement and the avant-garde, often disqualifying them and thinking of them in terms of utopian imaginaries that are half-pragmatic, half-idealistic; they question the place that violence and insolence can occupy in new literary politics, whose aesthetics of rupture are also largely projects of foundation and bonding between women – in so doing, they also scrutinise the dimension of their work that is sometimes said to be “unreadable” and challenge this reproach, turning it into a pledge of dialogue with the literary history of modernity.

Principales écrivaines étudiées (littérature) :

  • France : Monique Wittig, Françoise d’Eaubonne, Christiane Rochefort, Hélène Cixous, Michèle Causse, Maryvonne Lapouge-Pettorelli, Chantal Chawaf, Xavière Gauthier, Victoria Thérame, Benoîte Groult, Simone de Beauvoir, Annie Leclerc, Emma Santos.
  • Québec : Nicole Brossard, Louky Bersianik, France Théoret, Madeleine Gagnon, Yolande Villemaire, Marie-Claire Blais, Denise Boucher, Madeleine Ouelette-Michalska, Pol Pelletier, Josée Yvon, Marie Savard.

 

Liste des publications

Ouvrages

[En cours] À coups de plume. Pensées, formes et pratiques de l’engagement féministe, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, parution prévue pour 2025.

Aurore Turbiau, Alex Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier, Alexandre Antolin, Écrire à l’encre violette : littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours, Paris, Le Cavalier bleu, mai 2022.

 

(Co)-direction d’ouvrages ou numéros de revue

[En cours] Carla Robison, Aurore Turbiau (dir.), Grands corpus. Jeux d’échelles et enjeux méthodologiques en littérature comparée, parution prévue pour 2026.

Judith Cohen, Samy Lagrange, Aurore Turbiau (dir.), Esthétiques du désordre. Vers une autre pensée de l’utopie, Paris, Le Cavalier bleu, novembre 2022.

Aurore Turbiau, Mathilde Leïchlé, Camille Islert, Marys Renné Hertiman, Vicky Gauthier (dir.), Constellations créatrices, GLAD!, juin 2022.

Marie-Jeanne Zenetti, Flavia Bujor, Marion Coste, Claire Paulian, Heta Rundgren et Aurore Turbiau (dir.), « Situer la théorie : pensées de la littérature et savoirs situés (féminismes, postcolonialismes) », Fabula-LHT, n°26, octobre 2021, URL : http://www.fabula.org/lht/26/.

 

Chapitres d’ouvrages ou articles publiés dans des collectifs à comité de lecture

Publications comparatistes

[En cours] « “Comme si une histoire pouvait se fabriquer sans coups de canon” : canons à charge et en mouvements des littératures féministes », parution prévue pour 2025.

[En cours] « (Petites) sœurs de lutte et de littérature : l’ambigu “entre femmes” des littératures féministes », parution prévue pour 2024-2025.

[À paraître] « About a lesbian “memory of texts”: “lesbian literature” as a problematic and (re-en)gendering category », Pierre Zoberman (dir.), Intertexts, n° « (Re-en)gendering Intertextuality: Queer Pasts and Futures », 2024.

[À paraître] « L’étrangéification comme stratégie d’écriture : les premiers romans féministes de la deuxième vague. L’Euguélionne de Louky Bersianik (1976) et Les filles d’Égalie de Gerd Brantenberg (1977) », coécrit avec Isabelle Boisclair, Carnet du Centre d’Études et de Recherche Éditer/Interpréter, 2024.

« Généalogies théoriques du genre et de l’engagement : penser le moment féministe des années 1969-1985 », in Fixxion, revue critique de fixxion française contemporaine, n°27 « Politiques du genre et engagement », dirigé par Barbara Havercroft et Pascal Michelucci, décembre 2023. URL : http://journals.openedition.org/fixxion/13329

“Sortir de l’enfer unidimensionnel ? L’utopie réelle de Monique Wittig”, in Mouvements, n°108, Paris, La Découverte, décembre 2021, p. 80-93. URL : https://www-cairn.info/revue-mouvements-2021-4-page-80.htm

“Traversées québécoises en littérature féministe : influences états-uniennes et françaises”, Revue de littérature comparée, 2020/3 (n° 375), p. 297-316. URL : https://www.cairn.info/revue-de-litterature-comparee-2020-3-page-297.htm

““Les straights de la gang imposent leurs anomalies” : trois récits féministes pour ébranler la norme (Rochefort, Wittig, Yvon)”, TRANS- [En ligne], | 2021, mis en ligne le 14 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/trans/5211 ; DOI : https://doi.org/10.4000/trans.5211

 

Publications non-comparatistes (littérature française, littérature québécoise)

[En cours] « Pensées de la bisexualité : regards sur une “queen des queers”… à la française », parution prévue pour 2025.

[En cours] « Situations et engagements : héritages beauvoiriens des littératures féministes », parution prévue pour fin 2024.

[En cours] « Périphéries d’une francophonie contre-canonique : Claire Lejeune, François Collin, Grisélidis Réal et l’espace littéraire féministe franco-québécois des années 1970 », parution prévue pour 2025.

[À paraître] « “Je ne demeure, ne suis ni morte, ni mutifiée” : exils et déflagration dans l’œuvre de Maryvonne Lapouge-Pettorelli (1984) », Anne Debrosse et Irène Gayraud (dir.), Retraits, replis, sorties hors du monde : des autrices en rupture ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2024-2025.

[À paraître] « “C’est la totale évidence, c’est la raisonnable folie” : Françoise d’Eaubonne et la terreur littéraire », in Pauline Launay, Irène-Lucile Hertzog (dir.), Françoise d’Eaubonne, Caen, Anamnèses, 2024-2025.

[À paraître] “Engager les imaginaires : littératures de genre et affirmation de la posture auctoriale dans l’œuvre de Françoise d’Eaubonne”, article pour le collectif L’Imaginaire des genres.

[À paraître] “Québécoises deboutte ! : une revue pour manifester le mouvement des femmes”, in Florian Alix, Pierre-Marie Chauvin, Victor Coutolleau, Judith Sarfati-Lanter (dir.), Les Manifestations du genre. Stratégies, médiations, mises en question, Sorbonne Université Presses, Paris, 2024.

« Partages du lisible : Christiane Rochefort, satiriste et conteuse indisciplinée », in Roman 20-50, Florence de Chalonge et Anne Wattel (dir.) n°76 « Christiane Rochefort », décembre 2023. En ligne : https://www.cairn.info/revue-roman2050-2023-2-page-27.htm.

« Mutations féministes et science-fictions terroristes : l’utopie de Françoise d’Eaubonne », in Judith Cohen, Samy Lagrange, Aurore Turbiau (dir.), Esthétiques du désordre. Vers une autre pensée de l’utopie, Paris, Le Cavalier bleu, novembre 2022, p. 169-188. Dépôt HAL : https://hal.science/hal-03788782/document.

“Du récit de l’expérience vécue à l’avènement du sujet féministe révolutionnaire : parcours des subjectivités dans Les Têtes de Pioche“, article pour @nalyses, “Subjectivités engagées : quand l’intime devient politique (1976-2019)”, numéro dirigé par Marie-Andrée Bergeron, Karim Larose et Jean-Philippe Warren, mai 2022. URL : https://www.erudit.org/fr/revues/analyses/2022-v16-n1-analyses06955/1088495ar.pdf

“Théories littéraires féministes des années 1970 : situer et engager l’écrit (Wittig, Cixous)”, Fabula-LhT, n° 26, « Situer la théorie : pensées de la littérature et savoirs situés (féminismes, postcolonialismes) », dir. Marie-Jeanne Zenetti, Flavia Bujor, Marion Coste, Claire Paulian, Heta Rundgren et Aurore Turbiau, octobre 2021, URL : http://www.fabula.org/lht/26/turbiau.html

““Le privé est politique” comme paradoxe littéraire : révolution et intimité chez les Québécoises Louky Bersianik et France Théoret”, Textes et contextes [En ligne], 15-2 | 2020, mis en ligne le 15 décembre 2020. URL : http://preo.u-bourgogne.fr/textesetcontextes/index.php?id=3022

 

Publications humanités numériques

Logiciel « Litote », gestion de corpus et aide à la rédaction : code PHP, CSS et structure de la base SQL mis en ligne sur GitLab. Référence GitLab : https://gitlab.com/engagees/litote. Référence HAL : https://hal.science/hal-04274762.

 

Traductions

Sande Zeig, « L’actrice lesbienne : activer, déconstruire le genre par le geste » (titre original : “The Actor as Activator: Deconstructing Gender Through Gesture”), dans Monique Wittig, Dans l’arène ennemie. Textes inédits, édition préparée par Sara Garbagnoli et Theo Mantion, Paris, Éditions de Minuit, printemps 2024.

Sara Torres, « Brouillon pour une encyclopédie des amies-amantes » (titre original : « Borrador para une enciclopedia de las amigas-amantes »), Études wittigiennes, février 2024. DOI : 10.58079/vv4p.

Sara Ahmed, « Généalogies scientifiques, pratiques et privilèges citationnels : “Les murs de l’université” (Living a Feminist Life) », trad. Aurore Turbiau, Fabula-LhT, n° 26, « Situer la théorie : pensées de la littérature et savoirs situés (féminismes, postcolonialismes) », dir. Marie-Jeanne Zenetti, Flavia Bujor, Marion Coste, Claire Paulian, Heta Rundgren et Aurore Turbiau, octobre 2021, URL : http://www.fabula.org/lht/26/ahmed.html

 

Recensions

« Une littérature engagée démythifiée : synthèse historique et théorique du XVe siècle à nos jours », Acta fabula, vol. 25, n°2, « Littérature et politique. Nouvelles perspectives critiques », février 2024. DOI : https://doi.org/10.58282/acta.17747.

“Terreurs littéraires : généalogies de l’histoire de la littérature française au XXe siècle”, Mouvements, novembre 2023. URL : https://mouvements.info/terreurs-litteraires-genealogies-de-lhistoire-de-la-litterature-francaise-au-xxe-siecle/

« Le Complexe de Diane de Françoise d’Eaubonne (1951) : à propos d’une réponse baroque et avant-gardiste au Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir », L’Année sartrienne, n°36, juin 2022. Dépôt HAL : https://hal.sorbonne-universite.fr/hal-03772915

““Extraterrestres ou spéculatives” : constellations queer et québécoises”, GLAD!, n°12, “Constellations créatrices”, printemps 2022. URL : https://journals.openedition.org/glad/4424

““Quelle est cette chose que l’on nomme théorie féministe ?” — des rapports entre féminisme, travail théorique et vie universitaire, à partir de Sara Ahmed”, Acta fabula, vol. 22, n° 8, “Situer la théorie : pensées de la littérature et savoirs situés (féminismes, postcolonialismes)”, Octobre 2021, URL : http://www.fabula.org/revue/document13836.php

“L’engagement littéraire est mort : vive la littérature du politique”, Acta fabula, vol. 22, n° 7, Notes de lecture, Août-septembre 2021, URL : http://www.fabula.org/revue/document13792.php

“Littérature engagée, fictions critiques, écritures impliquées : variations sur la littérature des banlieues”, Acta fabula, vol. 22, n° 6, Essais critiques, Juin 2021, URL : http://www.fabula.org/revue/document13623.php.

“(Re)Dire le pouvoir de la littérature : une mise à jour ?”, Acta fabula, vol. 21, n° 5, Essais critiques, Mai 2020, URL : http://www.fabula.org/revue/document12858.php.

 

Contributions diverses

« Vlasta », in Manon Berthier, Caroline Dejoie, Marys Renné Hertiman, Mathilde Leïchlé, Anna Levy, Cassandre Martigny, Suzel Meyer et Maud Plantec Villeneuve, Brouillon pour une encyclopédie des mythes féministes, Paris, éditions iXe, mars 2023.

 

CV et publications sur la page de HAL.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search