« cette trahison ressemble au dernier rivet d’un cercueil ; le cadavre n’en a plus le moindre souci »

les femmes en tant que classe adhèrent assez strictement aux traditions et aux valeurs de leur contexte social, quel qu’il soit. [...] [elles] sont les conformistes prostrées, les croyantes orthodoxes, les partisanes obéissantes, les disciples à la foi sans défaillance. [...] La plupart des femmes, cramponnées à une vie précarisée, n’osent pas se détacher d’une foi aveugle. [...] Elle se conforme, pour se mettre à l’abri dans la mesure du possible. [...] Elle devient la putain heureuse, la ménagère comblée, la chrétienne exemplaire, l’universitaire désincarnée, la camarade accomplie, la terroriste par excellence. [...] Les hommes respectent rarement leur part du marché tel qu’elle l’entend : la protéger contre la violence masculine. Mais la conformiste militante a tellement donné d’elle-même – son travail, son cœur, son âme, souvent son corps, souvent ses enfants – que cette trahison ressemble au dernier rivet d’un cercueil ; le cadavre n’en a plus le moindre souci.
Les femmes savent, mais ne doivent pas l’admettre, que résister au contrôle masculin ou défier la trahison masculine mène au viol, aux coups, à la misère, l’ostracisme ou l’exil, à l’enfermement à l’asile ou en prison, ou à la mort. Comme Phyllis Chesler et Emily Jane Goodman l’ont clairement montré dans Women, Money and Power, les femmes luttent, tel Sisyphe, pour éviter “quelque chose de pire” qui peut leur arriver et leur arrivera toujours si elles transgressent les frontières rigides du comportement prescrit. La plupart des femmes ne peuvent se payer le luxe, matériel ou psychologique, de reconnaître que les quelques offrandes sacrificielles qu’elles brûlent en quête de protection n’apaiseront jamais les petits dieux colériques qui les gouvernent.

— Christine Delphy, préface de Andrea Dworkin, Les Femmes de droite, éditions du remue-ménage, Montréal, 2016, p. 24.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search