« On joue à s’hystériser quotidiennement. Qui criera le plus fort ? »

Le vieil atavisme, battu d'avance. Le bon fond naît sur cela. Les amours nées là-dessus. Les enfants aussi. S'en nourrir tous ensemble. Il faut qu'il compte sur sa femme, sur ses enfants et de dire à ses fils vous êtes des employés pas gardables. Battu d'avance, il impose sa loi domestique.
On joue à s'hystériser quotidiennement. Qui criera le plus fort ? Lui ou elle. Il crie chaque jour les mêmes reproches. Elle plus que lui et chaque jour aussi. Elle hurle certaines nuits jusqu'à en perdre le souffle. J'ai peur de la trouver morte au matin. Je voudrais lui porter secours. Elle est dans la chambre avec lui, interdit son corps lorsque la porte est refermée.

— France Théoret, Nous parlerons comme on écrit, Les Herbes rouges, Montréal, 1982, p. 19.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search