« elles ne redoutent en rien l’éclipse d’une hétérosexualité qui a toujours joué contre elles »

Juste retour des choses, le temps est venu d'un irrépressible surcroît d'homosexualité. Ça ne se contiendra plus dans le passé-sous-silence des petites histoires privées : tous les mâles y passeront, et le plus tôt sera le mieux. Rien ne sert de redorer le blason d'une hétérosexualité qu'ont débilitée des millénaires de misogynie -- toutes les femmes qui comptent prennent déjà l'occasion de rire aux éclats : elles savent très bien que les terribles "retours du refoulé" sont à leur avantage ; elles ne redoutent en rien l'éclipse d'une hétérosexualité qui a toujours joué contre elles -- c'est l'autre qui contient la "normale", et non l'inverse ; ce sera pour l'assainir ; elle ne se distingue pas de la charité.

— Josée Yvon, Filles-commandos bandées, Les Herbes Rouges, Montréal, 1976.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search