« du calme du calme t’en fais pas c’est comme la mer quand on boit la tasse qu’on croit se noyer après on refait surface et c’est rien »

, bon alors je me dis c'est le viol, on se dépêche, j'ai pas que ça à faire non plus, la frangine elle m'attend, elle va croire qu'il m'est arrivé quelque chose,
, à partir de là, il se démerde avec le cadavre      ma première réflexion c'est j'ai vraiment pas peur, je dois être anormale    c'est aussi le résultat du sexisme    on vous rabâche qu'une femme ça a peur toujours toujours peur du viol vous avez pas peur vous vous sentez anormale heureusement qu'être anormale ça me connaît     je suis pas à une anormalité près       pas de raison d'avoir peur ça me fait chier mais j'ai pas peur        j'ai la pilule     j'ai pas quinze ans    le seul truc que je vois en sortir vivante    mais je crois plus qu'il soit fou     je pense à mon moniteur de sport qui disait si c'était que de moi les filles systématique au judo     mon prof de danse à Marseille Yvonne Follo     quand elle nous montait sur les jambes dans la position du lotus      lotus c'est yoga mais ça ressemble     à la danse classique pour nous assouplir qu'on fasse le grand écart à la 180° pas le grand écart du French Cancan ça c'est pas le vrai elle avait raison elle se disait qu'un jour on se ferait violer dans une voiture ou même une valise ça nous ferait pas mal     un moment   je crois mourir étouffée      du calme du calme t'en fais pas c'est comme la mer quand on boit la tasse qu'on croit se noyer après on refait surface et c'est rien [...]
, il s'essuie le front, il vient de faire un sacré boulot ! il en peut plus,
-- Ah bon... vous avez des ennuis ?
, là, je vais commencer à me faire rire avec mon discours, le mec il vous viole, vous vous inquiétez s'il a des ennuis !

— Victoria Thérame, La Dame au bidule, éditions des femmes, Paris, 1976, p. 305-308.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 18/11/2019

    […] pense notamment au récit de viol de la fin de La Femme au bidule de Victoria Thérame. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search